Et si on le cherchait, ce pouvoir qui nous a été confisqué ?

3 mars 2019

Auteur : Jean-François Mattler

Citoyen franco-suisse vivant en France et gérant sa petite entreprise en Suisse, je mesure chaque jour qui passe la différence entre un pays qui se dit démocratique et un autre qui l'est… Autour de moi, tout le monde rêve de la démocratie directe, peu comprennent qu'elle commence d'abord en chacun de nous… Cliquez pour lire ma bio sur mon blog

Bravo les Gilets Jaunes qui, week-end après week-end, maintiennent la pression et dérangent le gouvernement. Jamais un mouvement populaire, non organisé, n’aura duré aussi longtemps et autant fait trembler le pouvoir.

Alors que les panneaux « Macron démission » sont toujours aussi visibles, on entend pourtant que son parti pourrait remporter les élections européennes démontrant, s’il le fallait encore, à quel point le système électoral français est fait pour favoriser le pouvoir en place et non pas pour favoriser l’expression démocratique.

Comment pourrons-nous sortir de cette confrontation ? Au sein de l’initiative citoyenne #onreprendlamain nous pensons que le gouvernement continuera les provocations et à nier la réalité des violences policières pour provoquer les manifestants et les inciter à faire montre de violence en retour… aussitôt exploité par la presse pour retourner l’opinion.

Ce pouvoir peut s’abriter derrière les forces de l’ordre et compter sur le soutien des médias de masse. Il peut aussi compter sur le soutien de la classe des nantis qui eux, ont surtout peur d’être les perdants d’un nouveau système.

On peut donc envisager deux scénarios de sortie de crise.

  1. Macron arrive à se maintenir au pouvoir après son Grand Débat et il faudra gagner le pouvoir par les urnes.
  2. Macron doit démissionner ou une nouvelle crise économique frappe la France et conduit à son écroulement. La mise en place d’un nouveau système sera alors plus longue et plus chaotique, mais on peut préparer le terrain.

Toute la force de l’initiative citoyenne #onreprendlamain est là. Elle est utile dans les deux scénarios. Dans le premier, elle permet aux citoyens de préparer l’avenir avec les Constituantes municipales et régionales que les candidats citoyens mettront en œuvre par la loi. Dans le second, tout le travail préparatoire des Constituantes sera utile pour construire un nouvel avenir sur les ruines du pays.

Quand les citoyens se parlent, échangent, construisent en fraternisant ils produisent du positif. L’argent retourne à sa place d’unité de confiance et n’est plus un but.

Rejoignez l’initiative citoyenne #onreprendlamain et aidez-nous à préparer les Constituantes municipales, présentez-vous comme candidat avec ce seul programme d’inverser le pouvoir et de le rendre aux citoyens, mais surtout, partagez, parlez-en autour de vous, car il est clair que vous n’entendrez probablement jamais parler de cette initiative dans les médias.

Sans doute aimeriez-vous aussi lire…

Peuples d’Europe, unissons-nous !

Peuples d’Europe, unissons-nous !

Peuples d’Europe, Les États-nations qui forment cette Europe de la finance nous conduiront de nouveau à une guerre par...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Que puis-je faire pour changer les choses ?

Que faire pour changer le monde ?Nous nous demandons toujours : « Que faire ? Comment, moi, simple citoyen, je pourrais changer la donne ? »

 

La réponse est simple : « #onreprendlamain ! »

Cette initiative vise à rassembler des citoyens prêts à s’engager, qui comme candidat, qui comme militant ou avec la seule promesse morale de voter pour les candidats qui porteront cette initiative à chacune des prochaines élections.

 

Comment ? Vous avez le choix :

  1. En vous engageant dans nos équipes comme candidat, militant ou responsable d'un secteur.
  2. En vous engageant à voter pour les candidats que nous aurons validés à chaque élection.
  3. En restant simplement informé, en s'inscrivant à la lettre d'information ci-dessous.
  4. Très important et très simple à faire : partager ces pages dans les réseaux sociaux, par mail, messageries, parlez du projet "on reprend la main" autour de vous. L'information ne vit que si elle circule !

Que décidez-vous de faire ?

Devenir candidate ou candidat

Pour devenir candidat et être élu

Pour changer le système, il nous faut prendre les deux tiers de l'Assemblée nationale.

Militer ou participer à une Constituante

Pour militer ou participer à une Constituante

Sans militants on ne peut pas avoir d'élus… Et sans élus, on ne changera rien

S'engager à voter pour nos candidats

Mais surtout, pour voter pour nos candidats !

Ce sont les bulletins de vote qui permettent à nos candidats d'être élus.

Share This