Que propose #onreprendlamain ?

Qui peut encore croire que l’on puisse attendre quelque chose du monde politique ? La démocratie ne peut pas être représentative, mais s’impose depuis la base c’est-à-dire depuis les communes. 

C’est au plus profond de chacun de nous que commence la démocratie. Quand on se respecte, on respecte les autres et on ne délègue pas ses pouvoirs sans être en mesure de les contrôler tout en restant responsable.

Rejoignez l’initiative #onreprendlamain !

#onreprendlamain L'appel

Enfin la démocratie !

La démocratie directe implique la subsidiarité, c’est-à-dire qu’il appartient à chaque niveau de se gérer lui-même. Seules les compétences qui dépassent les capacités du niveau sont gérées à un niveau supérieur.

Chaque commune pourra définir son propre mode de fonctionnement. Ainsi deux communes voisines pourront avoir des systèmes différents et des modalités de fonctionnement différentes. Ça ne pose aucun problème dans les pays démocratiques comme en Suisse où certaines communes n’ont pas de Conseil municipal; ce sont les habitants qui se réunissent et qui votent sur les projets.

Les communes décideront des outils de démocratie directe, comme le référendum d’initiative citoyenne, l’initiative populaire, etc. Quand le pouvoir est ascendant, ces outils sont très efficaces.

Toutes les compétences déléguées feront l’objet d’un suivi strict selon des modalités définies dans la Constitution communale. Il est évident que les relations avec les autres communes et l’expérience du système qui nous a conduits au bord du gouffre permettront les prises de conscience nécessaire pour faire aboutir au mieux les compétences déléguées. La logique d’affrontement et de domination de l’ancien système aura cédé la place au compromis et à l’importance du respect mutuel.

Myret Zaki. Un regard lucide sur notre société

Internet, c'est magique. On peut y faire des rencontres fabuleuses avec des personnes qu'on ne connait pas dans la vraie vie, mais dont on se sent tout de suite très proche. Myret Zaki est inconstestablement de celles-ci pour moi. En surfant comme d'habitude je suis...

Peuples d’Europe, unissons-nous !

Peuples d’Europe, Les États-nations qui forment cette Europe de la finance nous conduiront de nouveau à une guerre par leur soumission aux forces obscures de la finance et des multinationales. Nous avons une responsabilité à l’égard des générations futures pour que...

41,14 % étrangers ont dit oui à la Constitution de 1958 !

Nombre d’anciennes colonies française ont participé au référendum… Et les chiffres font mal !

Et si on le cherchait, ce pouvoir qui nous a été confisqué ?

Bravo les Gilets Jaunes qui, week-end après week-end, maintiennent la pression et dérangent le gouvernement. Jamais un mouvement populaire, non organisé, n’aura duré aussi longtemps et autant fait trembler le pouvoir. Alors que les panneaux « Macron démission » sont...

Le RIC est-il vraiment la solution ?

Les Français ne peuvent concevoir le pouvoir que sous sa forme centralisé. Variante intéressante du syndrome de Stockholm, ils restent attachés au système même qui permet à une minorité d’imposer sa volonté à la majorité tout en réclamant plus de démocratie à travers...

Une initiative citoyenne pour la démocratie

Parce qu’il ne faut rien attendre des élus actuels et de leurs partis politiques.

régions

départements

communes

À CONQUÉRIR !

C’est un pari fou, mais si nous voulons un nouveau système politique, il faut se lancer !

Pour avoir de vrais débats

La démocratie directe oblige le pouvoir et les initiants à débattre avec des arguments solides pour convaincre.

Un pouvoir non concentré

Parce qu’il ne faut plus que tout le pouvoir soit concentré entre les mains des valets du monde de la finance

L'efficience de la proximité

Quand le pouvoir s’exerce au plus près de chez soi, grâce au fédéralisme différencié, les citoyens sont plus impliqués.

Il faut garder espoir !

Nous pouvons reprendre la main

De la simple inscription à la lettre d’information à l’engagement militant ou à la candidature, en passant par l’engagement à voter pour nous, vous pouvez vous impliquer, modestement ou pleinement.

Que puis-je faire pour changer les choses ?

Que faire pour changer le monde ?Nous nous demandons toujours : « Que faire ? Comment, moi, simple citoyen, je pourrais changer la donne ? »

 

La réponse est simple : « #onreprendlamain ! »

Cette initiative vise à rassembler des citoyens prêts à s’engager, qui comme candidat, qui comme militant ou avec la seule promesse morale de voter pour les candidats qui porteront cette initiative à chacune des prochaines élections.

 

Comment ? Vous avez le choix :

  1. En vous engageant dans nos équipes comme candidat, militant ou responsable d'un secteur.
  2. En vous engageant à voter pour les candidats que nous aurons validés à chaque élection.
  3. En restant simplement informé, en s'inscrivant à la lettre d'information ci-dessous.
  4. Très important et très simple à faire : partager ces pages dans les réseaux sociaux, par mail, messageries, parlez du projet "on reprend la main" autour de vous. L'information ne vit que si elle circule !

Que décidez-vous de faire ?

Devenir candidate ou candidat

Pour devenir candidat et être élu

Pour changer le système, il nous faut prendre les deux tiers de l'Assemblée nationale.

Militer ou participer à une Constituante

Pour militer ou participer à une Constituante

Sans militants on ne peut pas avoir d'élus… Et sans élus, on ne changera rien

S'engager à voter pour nos candidats

Mais surtout, pour voter pour nos candidats !

Ce sont les bulletins de vote qui permettent à nos candidats d'être élus.

Share This